Champagne GRATIOT & Cie,

Des générations d'entrepreneurs

L’odyssée de la famille Gratiot pourrait se résumer en un mot : audacieuse. Elle est constituée de villages, de vignerons, de tempéraments et par dessus-tout, de l’envie de contribuer à la réussite d’un projet commun. Des hommes et des femmes ont su percevoir la réalité profonde des choses, pressentir l’avenir et construire ce qui allait devenir 150 ans plus tard, le Champagne Gratiot & Cie. Nous allons vous raconter l’histoire de ces vignerons qui ont su marquer leur temps et faire connaître leur vignoble en proposant des champagnes d’une grande qualité.

Marie-Désiré Gratiot« L’initiateur »

Marie-Désiré Gratiot « L’initiateur » (1868)

Marie-Désiré représente la première génération de vignerons Gratiot. Né en 1868 dans l’Aisne, l’homme grandit à Saulchery, petit village de 500 âmes. Avec sa femme Eugénie Latizeau et ses deux fils Raymond et Norbert, il travaille 1 hectares 50 de vignes en échalas* dont il ambitionne de vendre la production sous forme de vin blanc pour faire vivre sa famille. En 1899, la qualité de ses vins est saluée par ses pairs lorsqu’il reçoit le prestigieux diplôme du Concours Agricole de Paris. L’arrière-arrière-grand-père de Rémy Gratiot est considéré aujourd’hui par ses descendants comme l’initiateur du Champagne Gratiot & Cie. (*Bâton d’un mètre ou deux de long que l’on plante en terre pour soutenir un cep de vigne)


Raymond Gratiot« le chef d’orchestre »

Avec sa femme Germaine François et ses trois enfants Daniel, Raymonde et Gilbert, l’homme anime ses différentes entreprises tel un chef d’orchestre. À la fois agriculteur, éleveur et viticulteur, Raymond cumule les fonctions pour subvenir aux besoins de sa famille. Il est le premier à installer un pressoir de 2 000 kg sur l’exploitation de Saulchery pour revendre le jus de raisins à la Coopérative Générale des Vignerons d’Aÿ. Les détaillants et cafés de la région le sollicitent régulièrement pour s’approvisionner de ce vin si singulier.

Raymond Gratiot « le chef d’orchestre » (1894)


Daniel Gratiot« le visionnaire »

Doté d’une fibre incontestée de l’entreprenariat, il est présenté par ses descendants comme le visionnaire de la famille Gratiot. Passionné par le monde viticole, il ne cesse d’investir pour faire fructifier le travail de son père. En presque 40 ans, il fait passer la petite exploitation familiale de 3 à 36 hectares.

Toute sa vie, Daniel Gratiot n’aura cessé d’investir dans de nouveaux projets pour faire avancer sa famille. Accompagné de sa femme Lucienne Latizeau et de ses deux enfants, Jean-Claude et Gérard, « Monsieur Cadastre », comme certains de ses amis aimaient le nommer, aura marqué son temps en étant l’œil visionnaire de la famille Gratiot.

Daniel Gratiot « le visionnaire » (1919)


Gérard Gratiot« le collectionneur »

Gérard Gratiot « le collectionneur » (1947)

Né en 1947, Gérard suit fièrement le chemin tracé par son père et reprend l ’exploitation familiale avec son frère. En 1968, Gérard fait la rencontre de celle qui deviendra sa femme, Claudine Pillière et lui donnera deux enfants : Sandrine (1974) et Rémy (1976). La famille se lance dans le commerce du champagne en créant en 1971 leur propre marque : « Le Champagne Gratiot Gérard ».

Après avoir cultivé le raisin, Gérard se découvre une âme de collectionneur réunissant des milliers de cartes postales, de pièces anciennes et de timbres. Une passion qui lui permet de publier en 1988 son premier recueil de cartes postales du canton de Charly-sur-Marne.


Rémy Gratiot« l’architecte »

Quatre générations se sont déjà succédées lorsque Rémy voit le jour en 1976 à Coulommiers. Comme son père avant lui, il observe et apprend le travail de la vigne et du vin auprès des hommes de la maison. L’année de son diplôme marque un tournant dans sa vie avec la disparition de son père. Rémy reprend alors le patrimoine familial avec l’envie de se surpasser et d’apporter sa vision technique sur le futur de l’exploitation. Son souhait : proposer des champagnes uniques, reflet du terroir de sa région, dont le meilleur représentant est le Pinot Meunier.

Il peut également compter au quotidien sur l’aide précieuse d’Amélie Perrier, sa femme depuis le printemps 2012. En 2004, Rémy rencontre cette véritable globetrotteuse lors d’un repas chez des amis vignerons. Ensemble, ils donneront naissance à leurs deux filles - Lucie et Marie. Amélie parcours désormais le globe pour présenter les champagnes de la maison familiale aux professionnels du monde entier. Elle est officiellement l’ambassadrice de la marque sur les cinq continents.

Comme pour honorer toutes les générations qui l’ont précédé, Rémy décide de faire évoluer le nom « Champagne Gérard Gratiot » en « Champagne Gratiot & Cie ». Il ne sera désormais plus question d’un seul homme mais d’une famille, d’une success-story.

Rémy Gratiot « l’architecte » (1976) Rémy Gratiot « l’architecte » (1976)